Le remplacement des enseignants

Le non remplacement des professeurs en congé est un vrai problème que la FCPE souhaite mettre à l'ordre du jour de cette rentrée.

Lors de la conférence de presse de rentrée d’hier matin, la FCPE a souhaité porter le débat sur la lutte contre les inégalités au sein du système scolaire. La question des remplacements y a pris une part importante car les classes sans  professeur sont toujours trop nombreuses et les élèves toujours inégaux face à ces absences.

Certes, il est difficile d'organiser des remplacements de qualité lorsque le nombre d'enseignants malades et accidentés augmente, surtout en période d'épidémie de grippe par exemple. Mais il faut sans doute évaluer plus précisément les besoins et sans doute mieux anticiper. Il est anormal que des enseignantes en congé de maternité ne soient pas remplacées pendant toute la durée de leur congé. L'année scolaire précédente, les moyens de remplacement des enseignants étaient très insuffisants dans notre département ; et les services chargés de cette difficile tâche d'organiser les remplacements, ont été souvent incapables de répondre aux demandes et ont parfois déplacés des remplaçants pour les diriger vers un établissement où les parents se mobilisaient plus fortement et plus bruyamment. Souvenez-vous comment la menace de rassemblement devant le collège avec la presse, a par deux fois accéléré la nomination d'un remplaçant...

La FCPE sera mobilisée comme chaque année sur ce thème mais je souhaiterais attirer votre attention sur un outil à la disposition de chacun. Il s’agit du protocole de remplacement des absences de courte durée dans le second degré institué par le décret n°2005-1035 paru le 26 août 2005 que vous trouverez en pièce jointe ainsi qu’en lien http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000809237&dateTexte=  et la note de service 2005-130 parue au BO n°31 du 1er septembre de la même année  http://www.education.gouv.fr/bo/2005/31/MENF0501854D.htm

Ces textes précisent que le chef d’établissement élabore en concertation avec les équipes pédagogiques un protocole pour les remplacements de courte durée par les enseignants de l’établissement. Ce protocole est présenté au conseil d’administration et donc à nous, parents délégués.

Or, force est de constater que ce protocole, pourtant dans les textes, n’est que très peu mis en place et que les problèmes de remplacement de courte durée sont récurrents tout au long de l’année.

Conscients que ce protocole ne règlera pas l’ensemble du problème des remplacements, il constitue pourtant un élément qui doit être utilisé dans tous les établissements. Il est donc nécessaire que collectivement, nous nous mobilisions pour l’exiger dans chaque conseil d’administration de chaque établissement. Peu d’organisations peuvent se prévaloir d’être aussi présentes que nous dans les établissements, nous devons utiliser cette force pour contribuer à résoudre ce problème.

Ces non remplacements constituent une réelle rupture d’égalité entre les élèves, une rupture de continuité du service public d’éducation pour lequel la FCPE a déjà fait condamner l’Etat à de nombreuses reprises. Il s’agit maintenant d’agir en amont pour que les établissements s’organisent avant que les problèmes ne surviennent.

Date de dernière mise à jour : 02/09/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site